Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/2/d179225619/htdocs/config/ecran_securite.php on line 252
Autisme : Gluten et Caséine, des régimes injustifiés (sauf en cas de (...) - AFG

Accueil > AUTISME > Régimes > Autisme : Gluten et Caséine, des régimes injustifiés (sauf en cas de (...)

Autisme : Gluten et Caséine, des régimes injustifiés (sauf en cas de maladie coeliaque)

lundi 1er septembre 2008 , par AFG Webmaster

Une étude qui devrait alerter les parents qui pratiquent les régimes excluant la caséine et le gluten pour leur enfant avec autisme ou souffrant du syndrome d’Asperger et rassurer les parents déçus ou sceptiques devant l’exploitation commerciale de ces régimes.

Depuis plusieurs années, à la suite des travaux du docteur K. Reichelt portant sur les profils urinaires de personnes autistes, il était couramment admis que des dérivés de la caséine et du gluten (peptides opioïdes) étaient impliqués dans l’autisme. Ceci avait conduit de nombreux parents à mettre en place un régime draconien pour exclure ces deux composés. Une étude récente publiée dans Archives of Disease in Childhood du mois de septembre (H. Cass et al., Arch. Dis. Child. 93, 745-750, 2008) a été réalisée sur 65 enfants avec autisme (âge moyen 7,4 ans) et 158 enfants témoins (âge moyen 7,8 ans). Des échantillons urinaires ont été analysés pour rechercher des peptides opioïdes par les techniques les plus performantes (chromatographie en phase liquide à haute pression ou HPLC et spectrométrie de masse ou méthode MALDI-TOF). Aucune différence n’a pu être mise en évidence dans les profils urinaires par HPLC entre les enfants avec autisme et les témoins. De même, ce travail n’a pas révélé la présence de peptides opioïdes. En résumé, les auteurs concluent que les peptides opioïdes ne peuvent servir de marqueurs biologiques pour le diagnostic d’autisme ou de troubles envahissant du développement (TED).

Ainsi, contrairement aux idées reçues, ces travaux ne justifient en aucun cas la mise en place d’un régime excluant la caséine et le gluten.

Ci-joint l’étude (en anglais) que nous vous encourageons à lire.

PS : La maladie coeliaque, couramment appelée intolérance au gluten ou entéropathie au gluten, est une maladie chronique qui empêche l’absorption des nutriments, des vitamines et des minéraux par l’intestin.