Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/2/d179225619/htdocs/config/ecran_securite.php on line 252
Besoin de formation universitaire des professionnels : Exemple Québequois (...) - AFG

Accueil > FORMATION > Professionnels > Besoin de formation universitaire des professionnels : Exemple Québequois (...)

Besoin de formation universitaire des professionnels : Exemple Québequois du 2° cycle

samedi 29 novembre 2008 , par AFG Webmaster

De nombreux pays européens ou anglo-saxons ont une grande avance sur l’offre de services et de réponses adaptées aux besoins des personnes autistes. AFG reviendra sur une initiative française qu’il a soutenue mais pour cet article nous avons voulu mettre en exergue un simple exemple de ce qui est proposé à un québéquois qui souhaite se former sur la prise en charge des personnes avec autisme ou présentant un trouble envahissant du développement (TED). Les formations généralistes que nous avons en France sont totalement ignorantes de l’ensemble des outils dont doit disposer le professionnel qui intervient aux côtés des personnes présentant un TED. Ces formations universitaires sont indispensables si nous voulons disposer de professionnels formés et armés pour appréhender correctement les difficultés et le mode de fonctionnement particulier des personnes qui leur sont confiées, et qui demeurent leur raison d’être professionnelle.

Voici un des exemples possibles, au Québec, un Etat qui partage la même langue que la France.

La Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle (FQCRDI) a pour mission de promouvoir les intérêts des Centres de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI) dans l’exercice des responsabilités que leur a confiées le gouvernement du Québec. Les CRDI offrent des services d’adaptation, de réadaptation et d’intégration sociale aux personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement (TED), ainsi que des services d’accompagnement et de soutien à leurs familles et à leurs
proches. La spécialisation et le développement de l’expertise requise pour l’intervention auprès de la clientèle présentant un TED nécessitent des connaissances,
des habiletés et des compétences relationnelles et professionnelles additionnelles.

En 2003, le ministère de la Santé et des Services sociaux a publié ses
orientations et son plan d’action : Un geste porteur d’avenir - Des services aux personnes présentant un trouble envahissant du développement, à leurs familles et à leurs proches. Ce plan d’action confirme les responsabilités des CRDI et la mise en place d’un plan de
formation pour les intervenants et les superviseurs.

L’Université Laval a réalisé, à la demande de la Fédération, l’analyse
des besoins de formation pour les intervenants spécialisés et les superviseurs.
Cette analyse a été soutenue par différentes instances de la
FQCRDI, notamment par la Table des affaires professionnelles pour le
développement de l’expertise en troubles envahissants du développement
et le sous-comité formation qui regroupent des délégués de
plusieurs CRDI.

Un plan national de formation a été conçu pour offrir à tous les CRDI,
dans chaque région du Québec, l’accès à deux programmes de formation
 : le diplôme de deuxième cycle sur mesure en supervision de
l’intervention auprès de personnes présentant un trouble envahissant
du développement (pour les superviseurs, conseillers cliniques et
chefs de programmes) et le certificat sur mesure en intervention sur
les troubles envahissants du développement (pour les intervenants
spécialisés). Ces programmes sont offerts par l’Université Laval et sont
appuyés financièrement par le ministère de la Santé et des Services
sociaux.

Principales caractéristiques du diplôme

• Un programme crédité de formation spécialement conçu pour les superviseurs
des centres de réadaptation en déficience intellectuelle
(CRDI).

• Un programme sur mesure, développé à partir d’une analyse des besoins
de formation réalisée auprès des 23 CRDI.

• Un programme élaboré par l’Université Laval en collaboration avec
la FQCRDI, des représentants de CRDI et des experts de la pratique
dans le domaine.

• Un programme qui met à contribution les compétences de l’Université
Laval et des experts du milieu des CRDI.

Population visée :

Le diplôme s’adresse principalement aux superviseurs, conseillers cliniques et chefs de programmes à l’emploi des CRDI et travaillant auprès
des professionnels intervenant auprès de personnes présentant un trouble
envahissant du développement (TED) et de leurs proches.

Orientation du programme :

Le programme de diplôme de deuxième cycle sur mesure en supervision
de l’intervention auprès de personnes présentant un trouble envahissant
du développement est un programme de formation continue professionnelle
dans le domaine des troubles envahissants du développement. Les
superviseurs en exercice possèdent déjà des compétences dans ce domaine.
Il s’agit donc de permettre le partage et la consolidation de ces
compétences dans le cadre d’une expérience universitaire de deuxième
cycle.

Objectifs du programme :

Au terme de ce programme, le participant aura eu l’occasion :

• d’utiliser des connaissances spécialisées, de façon appropriée ;

• d’examiner, de façon critique, à la lumière des connaissances acquises,
les pratiques propres à son domaine d’activité ;

• d’approfondir des principes, concepts fondamentaux et méthodes
propres à un domaine du savoir dans lequel il a déjà acquis une formation.

Approche Pédagogique :

Ce programme est conçu spécialement pour des gens qui ont de l’expérience en intervention. L’approche pédagogique est adaptée et andragogique.

• Les apprentissages prennent appui sur l’expérience des participants
et sont transférables dans leur milieu de travail.

• L’interaction à l’intérieur des groupes est privilégiée afin de favoriser
le partage de compétences et d’expérience.

• Les savoirs (savoir-savoir, savoir-faire et savoir-être) sont acquis en vue
de leur transfert dans la pratique.

• Les cours comportent une alternance de jours de présence en classe
(blocs de quelques jours consécutifs) séparés par des intervalles allant
de quelques jours à quelques semaines, périodes durant lesquelles le
superviseur a à effectuer des lectures, des travaux ou des activités de
transfert et d’intégration dans sa pratique.

• Les moyens pédagogiques sont variés : études de cas, simulations, vidéos,
le recours au milieu de travail comme laboratoire d’expérimentation
(stage intensif dans des centres spécialisés au Québec ou ailleurs),
réflexions sur la pratique, bilans d’expérience ou de recherche, séminaires
et conférences ; possibilité d’utilisation de la vidéoconférence et
de l’Internet.

• Les modes d’évaluation tiennent compte des particularités d’un pro -
gramme de formation continue suivi par des superviseurs en emploi.
Les évaluations formelles peuvent prendre différentes formes selon
les cours : examens maison, travaux longs liés à la pratique, travaux
démontrant l’intégration de la théorie à la pratique, analyse de cas, autoévaluation,
enregistrement d’intervention, etc.

• Le calendrier d’offre de cours est établi en collaboration avec la
FQCRDI et peut varier selon les lieux de formation.

Source : Université de LAVAL Plus de détails sur le document joint.