Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/2/d179225619/htdocs/config/ecran_securite.php on line 252
ONU : Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme - AFG

Accueil > Droits des usagers - droit des familles > ONU > ONU : Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme

ONU : Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme

jeudi 29 novembre 2007 , par AFG Webmaster

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU REPRÉSENTANT PERMANENT DU QATAR, NASSIR ABDULAZIZ AL-NASSER

Le Qatar est à l’origine du projet de résolution de l’ONU décidant de la création d’une Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme afin que le monde entier prenne conscience de la gravité de ce trouble du développement, a déclaré l’Ambassadeur du Qatar, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, lors d’une conférence de presse aujourd’hui au Siège de l’ONU à New York.

« La Troisième Commission a adopté jeudi 1er novembre 2007 un projet de résolution soumis par l’État du Qatar et intitulé : Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme », a précisé M. Al-Nasser. Le texte, qui devrait être entériné par l’Assemblée générale en plénière début décembre, décide de proclamer le 2 avril, Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme et indique qu’elle sera observée tous les ans à compter de 2008. Il encourage les États Membres à prendre des mesures pour sensibiliser la société tout entière, y compris les familles, à la situation des enfants souffrant d’autisme.

« Le Qatar partage la préoccupation d’un certain nombre de pays concernant le niveau élevé d’autisme chez les enfants dans toutes les régions du monde », a dit l’Ambassadeur. Il a souhaité que la Journée sensibilise les gens à l’autisme et à l’importance d’un diagnostic précoce.

Les fondateurs de l’association américaine « Autism speaks » (l’autisme s’exprime), Bob et Suzanne Wright, dont un petit-fils souffre de ce trouble du développement, ont salué l’initiative du Qatar. « En déclarant le 2 avril, Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, nous permettrons aux organisations consacrées à l’autisme dans le monde entier de parler d’une seule voix sur ce terrible trouble », a déclaré Bob Wright, lors de la conférence de presse. « En sensibilisant le monde à l’autisme, nous donnerons une voix aux millions d’enfants à travers le monde, qui n’ont pas été diagnostiqués, qui sont incompris, victimes de sévices et qui cherchent de l’aide », a-t-il ajouté. Il a affirmé que, selon les informations collectées par son association en Amérique du Nord, en Europe occidentale et au Japon, il y aurait au moins 35 millions de personnes souffrant d’autisme à travers le monde. De son côté, Suzanne Wright a souhaité que la Journée mondiale de sensibilisation pousse le Gouvernement américain à agir réellement contre l’autisme.

Jacqueline Aidenbaum-Brandt, mère d’un jeune garçon souffrant d’autisme, a également salué l’initiative du Qatar lors de la conférence de presse. Elle a dit espérer que cette Journée mondiale « éduquerait le monde en montrant que ces enfants ne sont pas comme cela parce que nous les gâtons, les négligeons ou les surprotégeons ». « Notre principal objectif est d’accroître la sensibilisation mais aussi qu’un jour, les services d’intervention précoce puissent être accessibles à tous les enfants touchés par ce trouble. Nous ne savons pas encore comment soigner ce trouble, mais un traitement précoce est une première étape essentielle et impérative sur le long chemin vers la guérison », a-t-elle ajouté.

« Pour certains parents, leur préoccupation est de savoir si leurs enfants seront médecins ou avocats, et quand, et avec qui, ils se marieront. Pour nous, c’est : Mon enfant sera-t-il capable de vivre de manière indépendante ? Qui prendra soin de lui, ou d’elle, le jour où je ne serai plus là ? », a ajouté Mme Aidenbaum-Brandt.

source

Lien vers le communiqué de presse d’Autisme Europe de fin mars 2008